Aigues Mortes
3 avenue Frédéric Mistral - 30220 Aigues Mortes - Tél: 04 11 83 74 56

Le Site Patrimonial Remarquable (SPR) et le Plan de Sauvegarde et de mise en valeur (PSMV)

Publié par Aigues Mortes le 26/11/2021

Le patrimoine, atout majeur du développement d’Aigues-Mortes

Le patrimoine d’Aigues-Mortes et, plus largement son cadre de vie, qui s’organise autour de monuments inscrits ou classés à l’inventaire national des Monuments Historiques, constituent un bien collectif d’une valeur inestimable et un atout culturel et touristique majeur pour son développement.
Au regard de la nécessité de préserver et de promouvoir ce patrimoine, tout en permettant l’évolution d’une vie sociale harmonieuse et en phase avec notre siècle, la commune d’Aigues-Mortes a été dotée d’un « secteur sauvegardé », dit aujourd’hui « Site Patrimonial Remarquable » (SPR), institué par un arrêté interministériel du 13 septembre 2005. Ce SPR, qui s’étend sur un périmètre de 69 hectares environ, couvrant le centre ancien, intramuros, et s’étendant aux abords des Remparts de la Cité médiévale, permet à la ville de disposer d’un des plus hauts niveaux de protection juridique existant à ce jour pour la préservation et la mise en valeur de son patrimoine.

Le Site Patrimonial Remarquable (SPR) et le Plan de Sauvegarde et de mise en valeur (PSMV) 

Nouvelle dénomination donnée aux « secteurs sauvegardés » (qui avaient été introduits en 1962, par la loi Malraux), le « Site Patrimonial Remarquable » (SPR) est une zone définie par la loi, depuis 2016, comme un « secteur présentant un caractère historique, esthétique ou de nature à justifier la conservation, la restauration et la mise en valeur de tout ou partie d'un ensemble d'immeubles ».
A ce jour, seule une centaine de SPR ont été institués par l’Etat, en collaboration avec les villes concernées en France, témoignant ainsi de la rareté et de la spécificité de ce dispositif patrimonial.
La création d’un SPR s’accompagne de l’élaboration d’un « Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur » (PSMV), qui devient le document d’urbanisme de référence, en lieu et place du Plan Local d’Urbanisme, et s’impose à tous les projets de travaux dans le périmètre concerné.
L’Architecte des Bâtiments de France est garant de la bonne application du PSMV et du respect de ses objectifs, qui visent autant à conserver le cadre et l'architecture du centre ancien, qu’à permettre son évolution et sa modernisation conformément aux modes de vies contemporains.

Partager sur les réseaux